23 juin 2017

LES CADRES ET LES REUNIONS

SONDAGE 24.03.2015

Wisembly, en partenariat avec l’IFOP, a interrogé les cadres sur leurs habitudes et leur comportement en réunion. Des chiffres qui lèvent le voile sur la mauvaise gestion des réunions par les entreprises et le phénomène de la réunionite à la française.

Les cadres participent en moyenne à 3 réunions par semaine …
Les réunions professionnelles occupent une place importante dans l’agenda des cadres : plus de neuf sur dix y participent sur un rythme hebdomadaire (92%). Si la majorité des cadres interrogés prend part à moins de cinq réunions par semaine (69%), près d’un répondant sur quatre (23%) déclare se joindre à cinq réunions par semaine ou plus. Parmi eux, 7% des répondants déclarent participer à un minimum de 10 réunions par semaine.
On observe dans le détail que le nombre de réunions auquel participent les cadres est étroitement lié à leur niveau de rémunération. En effet, la part de cadres prenant part à au moins cinq réunions par semaine passe de 9% parmi ceux gagnant moins de 35 000 € brut par an à 55% parmi ceux dont le salaire annuel s’élève à plus de 75 000 €.
Cette corrélation apparaît plus marquée encore lorsque s’intéresse aux cadres participant à au moins dix réunions par semaine. Si seuls 2% des cadres dont le salaire est inférieur à 35 000 € sont concernés, un quart des cadres gagnant plus de 75 000 € par an participe à un minimum de dix réunions hebdomadaires (26%).

Par ailleurs, certaines différences se font jour dans le nombre hebdomadaire de réunions auxquelles les cadres assistent selon le secteur d’activité ou la taille de leur entreprise. En effet, les cadres du secteur public s’avèrent plus nombreux que la moyenne à prendre part à une à cinq réunions par semaine (80%, +11 points par rapport à l’ensemble de l’échantillon). Les cadres du secteur industriel se montrent quant à eux plus nombreux à déclarer un rythme de cinq réunions hebdomadaires au minimum (39%, +16 points par rapport à l’ensemble de l’échantillon), voire de dix réunions ou plus par semaine (12%, +5 points).
D’autre part, évoluant au sein de structures de taille modeste dans lesquelles la communication entre salariés peut se faire de manière plus informelle, 20% des cadres travaillant dans des entreprises de moins de 50 salariés déclarent ne participer à aucune réunion sur un rythme hebdomadaire.

… chacune d’entre elle durant en moyenne 1 heure et 19 minutes …

Près de huit cadres sur dix participant régulièrement à des réunions déclarent que celles-ci durent en moyenne une heure ou plus (77%). Si la durée moyenne des réunions se situe le plus souvent entre une heure et une heure trente (38%), on observe néanmoins qu’un quart des cadres concernés prend part à des réunions d’une durée moyenne d’au moins deux heures (24%).

A l’instar de ce que l’on observe au sujet du nombre de réunions par semaine, leur durée est également liée au secteur d’activité et à la taille de la structure au sein de laquelle les cadres interrogés exercent leur métier. En effet, si 68% des cadres évoluant au sein de structures employant moins de 50 personnes déclarent une durée moyenne de leurs réunions supérieure ou égale à une heure, cette proportion passe à 75% au sein des entreprises de 50 à 499 salariés, et à 82% dans les structures de 500 salariés et plus.